A LA UNE

Opération "plastique à la loupe" de Tara Fondation

Par Administrateur papire-masson, publié le jeudi 9 décembre 2021 09:33 - Mis à jour le jeudi 9 décembre 2021 09:33
20211126_103951.jpg
Sciences participatives : Les élèves de 4B sont allés collecter les déchets laissés par la Loire

  Les élèves de 4B du collège Papire Masson de Saint Germain Laval sont allés collecter les petits déchets laissés par la Loire au Pont de la Vourdiat vendredi 26 novembre. Comme 250 autres collèges de France, nous participons à l'opération "plastique à la loupe".

C'est avec minutie, que nous avons effectué trois collectes sur une même zone d'étude de 10 m de long. Tout d'abord, nous avons ramassé les macrodéchets (taille > 2,5 cm) et nous les avons triés et déterminés pour les répertorier dans un fichier. Ils finiront à la déchetterie.

Ensuite, nous avons récolté les méso et microdéchets des laisses de la Loire (taille < 2,5 cm). Enfin, nous avons aussi recueilli les microplastiques enfouis dans le sable. Nous avons stocké tous ces déchets dans des barquettes pour les emmener en classe où nous les trierons.

A la suite de notre analyse, les déchets seront répertoriés et nos données seront envoyées aux laboratoires de recherche : laboratoire CNRS de l'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer et CEntre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentation pour constituer des bases de données inédites accessibles à tous les chercheurs. Cette initiative de sciences participatives (intervention d'un public citoyen au service de la recherche) a pour objectif d'être déployée et ouverte à tous les fleuves de France métropolitaine. Les données et les analyses seront mises en ligne sous la forme d'une cartographie interactive.

Au delà de la sensibilisation des jeunes aux enjeux de la pollution plastique, cette opération a pour but de donner le goût de la pratique scientifique en participant à un véritable programme de recherche scientifique, mais aussi de développer l'esprit critique en engageant les jeunes populations dans une action citoyenne.

Christophe Chambon, enseignant de SVT